Donner du sens à tracter une caravane en toute légalité en France

Donner du sens à tracter une caravane en toute légalité en France

<MT>Donner du sens à … remorquer une caravane en toute légalité en France</MT>. <MD>Certaines des règles à respecter si vous voulez tracter légalement une caravane en France</MD>.

 

 

De nombreuses combinaisons voiture-caravane sont possibles avec un permis de conduire ordinaire – un permis B – mais pour les caravanes plus grandes, une formation supplémentaire ou même un test spécial peuvent être nécessaires.

Les titulaires d’un permis français souhaitant utiliser des combinaisons plus lourdes – comme une voiture 4×4 tirant une caravane de quatre personnes ou plus – devront suivre une formation de sept heures pour que leur permis soit estampillé “96” au dos, ou passer l’examen du permis “BE” (notez toutefois que certains Britanniques peuvent être exemptés en raison de droits obtenus au Royaume-Uni – voir plus loin). ici

 

 

Qu’est-ce qu’on peut remorquer avec un permis ordinaire français ?

Un permis B convient à n’importe quelle combinaison voiture/caravane dans le cas de très petites caravanes de moins de 750 kg. Ce chiffre (Poids total autorisé en charge) est le poids de la caravane avec une charge de bagages sûre (le terme anglais est Maximum Authorised Mass – MAM). Vous pouvez le trouver dans le manuel du propriétaire ou éventuellement sur un autocollant sur le véhicule.

Les caravanes françaises ont également leur propre document d’immatriculation (certificat d’immatriculation), où le PTAC sera indiqué dans la section F2.

Il est possible de remorquer certaines caravanes plus grandes si le PTAC combiné de la voiture (qui tient compte des bagages et des passagers) plus celui de la caravane ne dépasse pas 3 500 kg. Par exemple, un break Subaru Legacy a un PTAC de 1 930 kg. Combiné avec une caravane à quatre couchettes de 1 300 kg, cela fait 3 230 kg – près de la limite de 3 500 kg mais acceptable.

Pour remorquer un ensemble pesant de 3 500 kg à 4 250 kg (sauf si la caravane fait moins de 750 kg), il faut le B96, et pour remorquer plus, un BE.

Par exemple, un Range Rover Estate peut faire environ 3 000 kg à 3 200 kg et les caravanes plus grandes peuvent faire 1 200 kg à 1 900 kg. Cela fait une combinaison de 4 200 kg (juste dans la limite de l’autorisation B96) à 5 100 kg (BE).

Donc, si vous avez un 4×4 – souvent considéré comme idéal pour le remorquage de caravanes – il est probable que vous aurez besoin au moins du B96.

 

Formation au B96

Il s’agit d’un cours de sept heures avec une école. Il n’y a pas d’examen. Il se compose de quatre heures d’apprentissage hors route et de trois heures sur route dont au moins 50 minutes de conduite par élève (les sessions sont souvent pour plusieurs personnes à la fois). La théorie que vous apprenez comprend les règles sur les PTAC mentionnées ci-dessus, plus des questions telles que le freinage sûr, la vérification de l’équipement de la caravane, l’indication, l’utilisation des voies et le chargement de la caravane en toute sécurité.

Les aspects pratiques comprennent la vérification de la voiture (freins, suspension…), des feux, des indicateurs, des pneus, l’attelage et le désattelage en toute sécurité et la marche arrière.

Dans la partie sur route, le moniteur explique également des aspects tels que : les angles morts, les distances d’arrêt, les changements de direction, la prise de conscience des dimensions de l’ensemble voiture-caravane et le balancement de la caravane qui peut en résulter si sa charge n’est pas bien répartie, plus la conduite à tenir dans la circulation en sens inverse ou dans les situations de dépassement.

L’école fournit un certificat que vous pouvez présenter à votre préfecture. Il vous sera alors délivré un nouveau permis portant la mention 96 au dos connu de manière informelle sous le nom de le petit permis remorque. Vous pouvez suivre ce cours dans une école du réseau Ecole de Conduite Française (ECF) ou dans toute auto-école locale qui le propose (ecf.asso.fr).

 

Le permis BE

Il nécessite des leçons similaires, plus un examen. Les leçons commencent par une évaluation pour voir combien il vous en faut et se concentrent sur la sécurité. Si vous avez passé votre examen de conduite il y a plus de cinq ans, vous devez également suivre des leçons théoriques. Un examen médical est nécessaire pour passer l’examen.

Les résidents étrangers ont également besoin d’une preuve de leur présence en France pendant six mois, comme un loyer ou des bulletins de salaire. Vous faites une demande à la préfecture pour passer l’examen, via l’auto-école.

Il y a une épreuve théorique à choix multiples pour ceux dont le permis de conduire a plus de cinq ans et, une fois passée, une épreuve pratique d’une heure. Le permis est valable cinq ans et son renouvellement nécessite un examen médical.